…Stevy Nzambe : “J’imagine mal le Gabon ne pas se qualifier pour la CAN 2019”

0

Entretien avec le latéral gauche des Panthères et sociétaire du club sud- africain du Réal King FC (D2)…

Isport :  Stevy Nzambe,  vous avez signé en 2016 un contrat de trois ans avec  la formation sud-africaine d’ Amazulu (D1).   Comment se sont déroulées les négociations et pourquoi avoir opté pour l’Afrique du sud  ?

Lors du Championnat d’Afrique des nations au Rwanda, en 2016, le club sud-africain d’ Amazulu a manifesté le souhait de m’enrôler. Mission a ainsi été confiée à un manager pour mener   à  bien les tractations. C’est ainsi que je me suis engagé pour 3 saisons avec cette formation. Pourquoi ce pays ? Simplement parce que le projet proposé etait intéressant et l’offre séduisante.

Comment avez-vous été reçu une fois en Afrique du sud ?

Un accueil vraiment chaleureux. Je profite de l’occasion que m’offre Isport pour rendre un vibrant hommage aux dirigeants et supporters de ce club.

Et puis arrive cette vilaine blessure qui vous éloigne des terrains durant trois mois

Oui. Douloureux souvenir. j’ai été éloigné des terrains durant trois mois. Cette situation  m’a été préjudiciable. C’est ainsi que j’ai changé  de club et j’ai posé  mes valises en juin 2017  pour deux saisons à Durban, au Réal King FC, club de deuxième division.

Belle ambiance à Durban aussi ?

Oui, je suis heureux de me retrouver dans une ville aussi chaleureuse avec des habitants bien heureux.

Vos ambitions avec ce club ?

Bien entendu  aider le Réal King à accéder la saison prochaine en première division.

Votre club occupe tout de même le 4e rang de ce championnat?

Exactement ! Nous avons le même nombre de point que le 3e, et ce  à cinq journées de la fin du championnat . il faut savoir qu’ici  le premier monte automatiquement en première division , le 2e et le 3e jouent les barrages  contre l’avant- dernier du championnat  de première division. Et à  l’issue de ce mini tournoi, le premier accède parmi l’élite.

Vous êtes revenu en sélection. Nous imaginons un peu toute la joie qui vous anime.

Tout naturellement vu que je  retrouve par la même occasion plusieurs joueurs  avec qui j’ai évolué en sélection  dans les petites catégories. Nous nous entendons bien, nous sommes solidaires et nous nous battrons  pour notre pays jusqu’au bout.

Les derniers  résultats du Gabon laissent beaucoup de compatriotes sceptiques. Cameroun 2019 est une formalité ?

 Les victoires et les qualifications s’obtiennent uniquement sur le terrain. Nous avons toutes nos chances pour participer  à cette compétition qui passe désormais de 16  à 24 équipes . Nous sommes optimismes et j’imagine mal le Gabon ne pas se qualifier pour la CAN  2019.

LEAVE A REPLY

S'il vous plaît ecrivez votre commentaire
S'il vous plaît entrer votre nom ici