Seule la victoire fut belle !

0

Après Gabon-Soudan du Sud

Celà faisait 35 mois  que le Gabon n’avait plus gagné la moindre rencontre à domicile. Le dernier succès des Pantheres datait du 14 novembre 2015, face au Mozambique, 1-0, en match comptant pour les préliminaires du Mondial 2018. Depuis cette date, la machine Panthère était en manque d’inspiration. Ainsi, en  prenant les commandes de la sélection gabonaise, Daniel Cousin était conscient qu’il heritait d’un bébé en mauvaise santé. Pour sa première apparition, le technicien gabonais avait à coeur de frapper un grand coup pour marquer les esprits…
Dès l’entame de la partie face aux Soudanais du Sud, Cousin va chambarder son équipe. Au niveau de sa défense de couloir gauche, il prend le risque d’aligner le jeune Ebane Abessolo qui évolue avec la réserve de Lorient. Devant la défense, il aligne le jeune Loufilou, capitaine de l’équipe junior. Derrière les attaquants,  il positionne le médian défensif Mario Lemina, avant de placer en pointe le jeune Messi Mezu. Toute une révolution ! Deuxième étape pour Cousin , la cohésion du groupe. Face au Gabon, c’est une bien pauvre et fébrile équipe Soudanaise du Sud qui affrontait le pays hôte.  Tellement faible qu’on a du mal à comprendre comment cette sélection n’a pas pris plus de cinq buts… Certe le Gabon a gagné contre une trop faible équipe, mais les Pantheres sont toujours à la recherche de leur identité de jeu. C’est sur un exploit personnel, Bouanga,  sur une montée d’Appindangoye, et un Csc, que le Gabon a remporté ce succès. Il a manqué du rythme, de la cohésion de groupe à cette équipe gabonaise qui a eu le mérite de vaincre le signe indien en gagnant enfin à la maison. Contre le Mali, au mois de novembre prochain, le Gabon doit absolument élever son niveau de jeu pour espérer vaincre les Aigles pour la première fois au Gabon… Malgré cette victoire, le Gabon demeure 3e dans un groupe dominé par le Mali et Burundi qui se sont séparés sur le score de 0-0.

LEAVE A REPLY

S'il vous plaît ecrivez votre commentaire
S'il vous plaît entrer votre nom ici