Rodney-Khalifa Mouloungui : “Mon objectif est de signer pro”

4

Cyclisme-Entretien avec le coureur gabonais de l’équipe franco-japonaise Interpro

 

Rodney-Khalifa Mouloungui sociétaire de l’équipe franco-japonaise Interpro./Photo : DR

Entretien réalisé par la rédaction

Rodney-Khalifa Mouloungui n’est sans doute pas le plus connu des cyclistes gabonais. En effet, dans l’environnement domestique de la petite reine, Leris Moukagni et autre Euphreme Ekobena… règnent en “seigneurs” des routes… Encore que ! A 20 ans, le jeune Rodney veut lui aussi se faire un nom au pays et bien au-delà de nos frontières. Et pour y parvenir, il vient de poser ses valises à Toulouse (France). Objectifs affichés : participer aux prochains Jeux africains d’août prochain au Maroc. Mieux, participer avec son nouveau club à la Tropicale Amissa-Bongo 2020, avant, pourquoi pas passer pro. Tout un défi à relever pour ce passionné de la petite reine. Excellente lecture !

Isport : Pouvez-vous vous présenter à nos lecteurs ?

Je suis Rodney-Khalifa Mouloungui. J’ai 20 ans et suis coureur international gabonais. Actuellement je suis en formation du côté de Toulouse où j’évolue au sein de la formation franco-japonaise Interpro. Je signale au passage que cette écurie a déjà participé à 3 éditions de la Tropicale Amissa-Bongo.

D’où vous vient cette passion pour la petite reine ?

Je suis né avec cette passion. En réalité, le cyclisme c’est mon esprit et mon âme. C’est inexplicable! Pour les uns , c’est le foot, pour les autres, le tennis, et pour moi c’est le cyclisme.

Vous évoluez depuis quelques semaines au sein de la formation Interpro. Qu’elles sont vos ambitions?

Je suis actuellement en formation avec cette équipe. Pour l’instant je ne peux pas encore signé pro pour la simple raison que je n’ai pas encore accumulé les points requis. Mon objectif est donc de bien me former afin de décrocher une étape avec mon nouveau club lors de la prochaine Tropicale. A ce sujet, Interpro souhaite m’intégrer dans ses effectifs pour prendre part à cette course en 2020.

Mais encore…

Tout naturellement signé professionnel.

Parlons justement de la Tropicale Amissa-Bongo. Pourquoi n’êtes -vous jamais convoqué avec la sélection gabonaise?

Le coach national de l’époque, l’Espagnol Abraham Olano m’a toujours convoqué. Mais au finish, j’ai souvent été écarté pour des raisons, semble-t-il obscures .

Vos performances sont peut-être à l’origine de cette situation.

Si tel était le cas, pourquoi le coach m’a -t-il convoqué? Non ! Les raisons sont ailleurs.

Du côté de la fédération?

Posez leur la question.

Quels sont vos rapports avec les membres de la fédération?

Je n’ai aucun rapport avec eux. Par contre, avec le ministère, oui.

Pourquoi être en contact avec le ministère et non votre fédération?

J’ai déjà assez de problèmes pour en parler.

De quel ordre ?

Je préfère ne pas en parler. J’ai tout simplement une meilleure écoute au niveau du ministère des Sports. Voilà!

Que pensez-vous de la Tropicale?

C’est une importante course. De nombreux cyclistes africains ont été recrutés en Europe pour avoir obtenu de bons résultats lors de la Tropicale. C’est donc un bon tremplin.

Ce qui n’est pas le cas pour les cyclistes gabonais.

Le cyclisme gabonais, comme tout le monde le sait, souffre d’un problème organisationnel. Il faut que cette course, comme le disait récemment le ministre des Sports, tire le cyclisme gabonais vers le haut. Et pour cela, il faudrait que la fédé fasse preuve d’ingéniosité. Il y a beaucoup d’opportunités à saisir. Il suffit que la fédération fasse des propositions concrètes aux différents partenaires.

Pour conclure, que pensez-vous de la petite reine au niveau du Gabon ?

J’ai déjà répondu à la question.

4 COMMENTAIRES

  1. Ça me laisse un peu sur ma faim cette interview. Il ne dit pas quel problème il a avec la fédé. Sinon il veut aller loin

  2. Je te souhaite beaucoup de courage, valorise ton sport et hisse nos couleurs aussi haut que tu puisse le faire 🇬🇦🇬🇦🇬🇦

LEAVE A REPLY

S'il vous plaît ecrivez votre commentaire
S'il vous plaît entrer votre nom ici