Mondial 2026 : Le Maroc accuse la FIFA de favoritisme envers la candidature Américaine

0

Le 13 juin prochain, la Fifa doit désigner qui, du Maroc ou du trio Etats-Unis – Mexique – Canada, organisera le Mondial 2026. Alors que les deux candidatures viennent de déposer leur dossier, le président de la Fédération royale marocaine de football (FRMF), a écrit à la Fifa pour dénoncer un changement tardif de certains critères d’éligibilité qui remettent en cause l’équité de l’attribution en défavorisant le Maroc. Une source de la Confédération africaine de football (CAF) a indiqué à l’AFP que les critères d’évaluation des candidatures avaient été modifiées «à 24 heures du dépôt du dossier marocain, comme par exemple la distance maximale entre un stade et un aéroport». Parmi les nouveaux critères d’éligibilité, les villes hôtes doivent avoir une population minimum de 250.000 habitants et les aéroports mis en avant par la candidature doivent voir passer au minimum 60 millions de passagers par an. Des critères qui favorisent les mégalopoles américaines. Avant le vote final des 207 fédérations membres, le 13 juin à Moscou, une commission d’évaluation de cinq personnes (dont l’ex-joueur croate Zvonimir Boban) doit se rendre sur place. Cette commission a le pouvoir d’écarter une candidature jugée insuffisante. Les différents critères d’éligibilité sont notés de 0 à 5, une note de 2 se révélant éliminatoire. Il s’agit de la cinquième candidature du Maroc à l’organisation d’un Mondial. Ces nouvelles conditions sont imposées par la Fifa alors que de lourds soupçons de corruption pèsent toujours sur l’attribution des Coupes du Monde 2018 et 2022 à la Russie et au Qatar (au détriment de l’Angleterre et… des Etats-Unis).

LEAVE A REPLY

S'il vous plaît ecrivez votre commentaire
S'il vous plaît entrer votre nom ici