L’intérêt des universités américaines

0

Athlétisme/Gabon

Les bons résultats obtenus aux États-unis par le sprinteur gabonais Guy Maganga Gorra, suscite déjà la “convoitise” de plusieurs universités américaines. En effet, devenu numéro un français sur 200m (20.48), le sociétaire du club de l’Entente sud Lyonnais est sur les tablettes de plusieurs universités américaines qui souhaitent l’ enrôler, en contrepartie d’une bourse. Mieux, selon nos informations, d’autres universités américaines souhaitent venir faire leur marché estival au Gabon.

“Plusieurs universités américaines souhaitent recruter de jeunes sportifs gabonais ayant au minimum le niveau bac. Des basketteurs ou des athlètes sont les bienvenus. Dans un premier temps, elles sont prêtes à envoyer un programme d’entraînement spécifique pour booster le niveau de ces derniers. Une fois ok, les meilleurs monteront aux USA pour être évalués, et éventuellement recrutés. A cet effet, nous avons contacté le ministre des Sports pour obtenir son accord afin de boucler ce dossier. Nous attendons sa réponse . C’est une vraie aubaine pour nos étudiants d’avoir, à la fois une bourse américaine, et réaliser des performances dans leurs disciplines de prédilection “, nous a confié depuis les États-Unis la sprinteuse gabonaise Ruddy Zang Milama. La balle est donc désormais entre les mains du ministre des Sports.

LEAVE A REPLY

S'il vous plaît ecrivez votre commentaire
S'il vous plaît entrer votre nom ici