Le cris de détresse de Junior Eneme Bekale

0

Vie de nos expatriés

L’entrée principale de son logement…/Photo : Isport

Christ-Junior Ray Eneme Bekale s’est engagé au mois de septembre 2018 avec le club tunisien de Metlaoui (D1) pour quatre saisons. Titulaire indiscutable au sein de cette formation, l’international junior gabonais, depuis cette date, broie du noir. Sans salaire depuis cinq mois, notre jeune compatriote est même privé de primes de rendement suite aux difficultés que connaît en ce moment le club de Metlaoui.

…L’espace qui lui sert de cuisine…/Photo : Isport

“Je suis arrivé ici au mois de septembre 2018. Depuis cette date, soit huit mois déjà, Je n’ai reçu que trois mois de salaire depuis bien longtemps. Même les primes de match ne me sont pas versées. Je passe des moments difficiles, loin des miens. Mon souhait est de quitter en fin de saison ce club. En dehors des stades, les conditions de vie sont insupportables. En effet, nous logeons dans un petit studio d’une chambre et un salon avec un autre joueur malien, et ce dans des conditions hygiéniques déplorables”, nous a-t-il indiqué. En rupture de ban avec ses dirigeants, Eneme Bekale ne sait plus à quel saint se vouer. Son souhait : quitter au plus vite ce club. Affaire à suivre !

…Enfin ici son dressing./Photo : Isport

LEAVE A REPLY

S'il vous plaît ecrivez votre commentaire
S'il vous plaît entrer votre nom ici