Entretien avec Pierrick Moulin : ” Mon rêve était de courir pour un pays”

0

Athlétisme-Entretien avec la sprinteuse gabonaise (100 m)

Entretien réalisé par la Rédaction

Elle est inconnue du bataillon ! Au Gabon, peu de personnes
connaissent qui est Pierrick Moulin. Normal ! Elle a quitté le Gabon à
l’âge de 11 ans pour rejoindre ses parents à Romans-sur-Isère, petite
commune française située dans le département de la Drôme, en région
Auvergne-Rhône-Alpes. A 18 ans, que de chemin parcouru pour la native
de Libreville. Étudiante en maroquinerie, notre compatriote , cinq
ans auparavant, a tapé dans l’œil de son coach qui lui demande de
”foncer” dans l’athlétisme. C’est le début d’une belle aventure,
quelle dévore à pleines dents, avec, dans quelques semaines, les Jeux
africains avec le Gabon. Dans un entretien exclusif accordé à Isport,
Miss Moulin nous parle de sa belle histoire et de son ambition. Bonne
lecture !

•Isport : Pouvez-vous vous présenter à nos lecteurs ?

Je suis Pierrick Moulin. J’ai 18 ans et suis native de la ville de
Libreville. Je réside en France depuis l’âge de 11 ans où je suis
venue rejoindre mes parents à Romans. Présentement je suis étudiante
en maroquinerie, tout en vivant pleinement ma passion qui est
l’athlétisme.

Parler nous un peu de vos débuts en athlétisme

Mon professeur de sport avait remarqué mes capacités dans cette
discipline et m’ tout de suite conseillé d’aller m’entrainer en club.
C’est de là où est né ce goût pour l’athlétisme. C’est ainsi qu’à
l’âge de 13 ans je me suis fait inscrire en minime à l’Entente
athlétique romanaise peageoise.

Vous avez pris part le week-end dernier aux championnats de France
Élite. A l’issue de votre course (série), vous avez obtenu les minima
vous permettant d’être présente aux Jeux africains. Une belle histoire
n’est-ce pas !

Cette saison Outdoor , mon objectif était les championnats de France
junior. A ce championnat, j’ai terminé 7eme au classement et mes
performances m’ont qualifié pour les Championnats de France Élite. A
Saint-Étienne, j’ai terminé 5ème (11.94) de ma série remportée par
l’Ivoirienne Marie-José Talou. Mon club étant en vacances, je me suis
donc présentée à ce championnat après trois semaines sans
entraînement. Ce qui ne m’a pas permis de réaliser mes meilleurs
performances .

Vous irez au Maroc avec quelle ambition ?

Avec l’ambition de grandir en expérience. Car c’est pour la première
fois que je participe à une grande compétition avec le Gabon. Je
compte donc battre mon record personnel.

Pour conclure cet entretien, quels sont vos rêves ?

Mon rêve était de courir pour un pays. Je pense que je suis entrain
de réaliser ce rêve avec le Gabon.

LEAVE A REPLY

S'il vous plaît ecrivez votre commentaire
S'il vous plaît entrer votre nom ici