Christ Junior Eneme Bekale : “Mon rêve est de jouer avec l’équipe fanion”

0

Entretien avec le médian défensif gabonais de l’Étoile sportive Metlaoui…

Entretien réalisé par la rédaction

L’international gabonais dès moins de 20 ans, Christ Junior Eneme Bekale s’est récemment engagé pour quatre saisons avec le club tunisien de l’Étoile sportive Metlaoui (D1), actuel 12e au classement général. Pourquoi le choix de Metlaoui? Comment a-t-il été accueilli en Tunisie? Qu’elles sont les ambitions de l’ancien joueur du Club sportif de Libreville? Dans l’entretien ci-dessous, notre jeune compatriote, sans détour, répond aux questions de la rédaction de Isport.

Isport : Eneme Bekale.  Depuis le mois de septembre vous êtes sociétaire du club tunisien de Metlaoui. Pourquoi avoir signé pour 4 saisons?
Pourquoi Metlaoui?   C’est avant tout un choix personnel. Lors d’un premier passage en Tunisie,  qui fut un échec,  J’ai eu l’occasion d’apprécier les installations et le projet du club. C’est une formation qui forme beaucoup de jeunes,  avec la possibilité d’expatriation. Pour moi,  ce club va constituer un tremplin. C’est un pas  avant l’Europe. 
Comment se sont déroulées les tractations?
Je ne souhaite pas trop m’étendre sur cette question,  dans la mesure où c’est mon manager qui s’en est occupée. Ce dernier a insisté à ce que je sois dans les conditions les meilleures possibles.  Ce qui fut fait. Le club voulait que je signe 5 ans,  J’ai refusé.  Nous sommes tombés d’accord sur 4 saisons.                                                                              
Qu’elles sont vos ambitions avec votre nouveau club?
Être le meilleur milieu défensif du club. Mieux, être le meilleur médian de toute l’histoire du football gabonais. 
Comment s’est déroulée votre adaptation?
Très bien!  Je me suis vite mis à l’ouvrage,  malgré le fait que le coach ne parle pas Français,  mais l’Arabe. J’avoue tout de même que ça n’a pas été facile.
La semaine dernière,  malgré votre défaite en championnat,  vous avez livré une rencontre exceptionnelle,  au point d’attirer les convoitises de plusieurs autres clubs tunisiens.
Quand  je suis sur le terrain,  Je me donne à fond. Et c’est ce que je fais à chacun de mes matchs.
Et vos conditions de vie?
C’est tranquille!  Maison,  restaurant et entraînements.
Et les Panthères?
Mon rêve est de jouer pour l’équipe fanion de mon pays.
                                                                                                                                                      
L’autre rêve c’est …
 L’AS Monaco est le club de mon rêve.  C’est un club formateur comme Metlaoui.

LEAVE A REPLY

S'il vous plaît ecrivez votre commentaire
S'il vous plaît entrer votre nom ici