Aubameyang : entre déception et regret !

1
Panthères du Gabon
Samedi 28 mars 2009, les Panthères du Gabon, en déplacement au Maroc, prenaient le dessus (2-1)  face à  leurs homologues des Lions de l’Atlas, en match comptant pour les éliminatoires jumelées CAN-Coupe du monde 2010. Ce  jour-là, Pierre-Emercik Aubameyang portait pour la première  fois la tunique des Panthères de fort belle manière, en inscrivant, à la 34e minute, son premier but en sélection. Le Gabon tenait enfin son sauveur, son buteur… Neuf ans plus tard, qu’en est-il de ce fameux sauveur ? En réalité, beaucoup d’eau a coulé sous les ponts.
Entre caprice de star et défections, le bilan de l’homme est plus que mitigé. A peine 23 buts en sélection pour une cinquante de rencontres. Pis, Aubameyang n’a jamais été décisif en sélection. Tenez : en 2012, face au Mali, en quart de finale de la CAN, avec lui, le Gabon est tombé. En 2015, lors de la CAN en Guinée équatoriale , il n’a pas été  capable de faire la différence contre le Congo et le pays hôte, après pourtant un bon résultat face aux Étalons du Burkina Faso.
En 2017, lors de la Coupe d’Afrique des nations au Gabon, la balle de la qualification lui est passée sous la chaussure. Au Maroc, pour le compte de  l’avant-dernière journée des éliminatoires du Mondial Russe, après la raclée 3-0 contre les Lions de l’Atlas, il a accusé maladroitement les Marocains d’avoir volontairement frelaté et   ”truqué” les jus de fruits pour justifier l’élimination du Gabon. Au finish, l’homme n’a réussi à convaincre personne sauf  luimême, et ce malgré les attentes du peuple.
Bien au contraire, PEA s’illustre négativement dans la presse et les réseaux sociaux par des déclarations intempestives,  alors que c’est sur le terrain qu’il est véritablement attendu. Son dernier acte manqué remonte à dimanche dernier  quand il a  menacé de quitter la tanière , suite à l’affaire de l’avion des Panthères. Menaces mises  à  exécution quelques heures plus tard, dans la mesure où il a regagné Londres, abandonnant, en ”bon” capitaine ses coéquipiers.
Pourquoi n’est-il pas allé  à  Juba ? A ce sujet, la Fegafoot est muette.
”La scène du petit  avion inconfortable  n’était  qu’un prétexte. En réalité, Aubameyang n’avait pas l’intention d’aller au Sud Soudan. En vérité, il n’aime pas se rendre dans les pays ayant eu un passé de conflits. Après notre défaite au Gabon contre les Ivoiriens, il ne s’est pas rendu  à Bouaké. il n’est non plus  allé au Mozambique, en Angola, et voilà  le Sud Soudan… C’est cela la vérité.”, nous a confié une source.

1 COMMENTAIRE

  1. Bonjour cher journaliste de isport(celui qui a écrit cet article sur Aubameyang). Qu’il est bien de vous lire, qu’il est beau de poser les yeux sur vos écrits. Seulement nous courons le risque d’abîmer notre sens de vue en lisant ces mots sur le capitaine de notre sélection, le talentueux Pierre Émeric Aubameyang. Qui parceque, en tant que capitaine, défend les intérêts du groupe, devient un joueur qui ” n’a jamais été décisif ” chez les panthères. Je comprends, vous êtes nouveau dans le domaine du sport, en tout cas pour ce qui est de l’information. Je tiens simplement à vous rappeler que ces problèmes ne datent pas de maintenant, car même le sélectionneur actuel decriait déjà ces manquements lorsqu’il en était capitaine. Donc commencez à damer Aubameyang, nous continuerons à vous suivre….

LEAVE A REPLY

S'il vous plaît ecrivez votre commentaire
S'il vous plaît entrer votre nom ici