Athlétisme : Où en sommes-nous ?

0
Situation de l’athlétisme au Gabon
 

L’athlétisme gabonais, avec Martial Paraiso aux commandes, traverse  une crise organisationnelle et de résultats sans précédent. Ainsi, depuis plusieurs années, aucune compétition domestique n’est plus organisée. Pis, les ligues provinciales n’existent que sur le papier. Rien  ne se fait en province. C’est la croisée des chemins !

Après avoir fait le forcing en 2017 pour ”continuer” le mandat de Charles Obame Essono, pourtant élu en 2015, de nombreux compatriotes, férus d ‘athlétisme, ont pensé que la discipline allait renaitre de ses cendres, tel un sphinx.

Mais il n’en fut rien!   Désormais, quand on parle d’athlétisme au Gabon, on pense directement aux différents Marathons organisés  ça et là à travers le pays…

Comment faire pour redonner ses lettres de noblesses à cette discipline ? C’est en principe le 20 novembre prochain qu’aura lieu, semble-t-il, à Libreville,   l’assemblée générale élective de la Fédération gabonaise d’athlétisme.  Comme toujours, l’homme pourrait-être candidat à sa succession. A cet effet, pour donner un autre visage à ce sport, la première des conditions est que  cet homme ne doit pas rempiler. Ce qu’il n’a pu faire alors qu’il était tout jeune, il ne le fera pas  maintenant qu’il a un certain âge. Le ministère des Sports devra veiller en sorte que cette élection puisse déjà avoir lieu, avant de se dérouler dans des conditions de transparence acceptable par tous. C’est le premier préalable. Nous y reviendrons.

LEAVE A REPLY

S'il vous plaît ecrivez votre commentaire
S'il vous plaît entrer votre nom ici